fbpx

Tu le sais sûrement, mais désormais, je (Laurie) ne suis plus la seule à coacher dans les programmes Deep et Ascension. Aujourd’hui, je te propose de découvrir un peu plus Aude, qui est à la tête du programme de coaching Ascension

Peux-tu te présenter ?

Je suis Aude, coach et professeur de yoga. J’ai également un enfant en bas âge. 

Ce n’était pas du tout la voie professionnelle à laquelle je me prédestinais puisque j’ai fait une école de commerce. Mais suite à une crise de sens, je suis partie en Australie et en revenant j’ai amorcé des changements de vie professionnelle en douceur dirons nous. J’ai surtout changé d’univers sans vraiment changer de métier. 

Puis quand je me suis sentie vraiment appelée, j’ai entamé une reconversion pour devenir professeur de yoga et naturopathe. L’univers du mieux-être était une évidence finalement pour moi. 

Ce n’est qu’ensuite que je me suis orientée vers le coaching pour aider à la transformation des personnes dans leur globalité. Après quelque temps à exercer en tant que coach de vie, je me suis écoutée en me consacrant aux entrepreneurs, notamment à travers le human design.

Peux-tu nous en dire plus sur ton évolution personnelle et professionnelle ?

Quand j’ai commencé en tant que professeur de yoga, je faisais le tour des studios pour gagner mes premiers euros. Puis j’ai ouvert mon cabinet de naturopathie à la maison. 

J’ai eu l’opportunité de reprendre l’un des studios de yoga où j’intervenais. J’ai pu passer un premier palier en termes de chiffre d’affaires. C’est aussi ce qui m’a poussé à faire des choix, car je ne pouvais plus tout faire. Mais comme je ne voulais pas mettre tous mes œufs dans le même panier, j’ai continué à donner des cours chez LVMH pendant un an. 

J’ai dû adapter ma stratégie, notamment en termes de communication. 

Et il y a quelques mois, j’ai fait appel à une coach. Ma demande consistait à savoir comment faire pivoter mon activité, et lui donner une autre dimension. Cela se traduisait par l’envie de donner un coup d’accélérateur à mon chiffre d’affaires, mais pas uniquement. Je voulais pouvoir travailler avec les clients qui me plaisent, et pas seulement ceux qui passaient la porte de mon cabinet.

De plus, le Covid passant par là, ma volonté de travailler davantage en ligne, s’est confirmée. 

C’est comme cela que je suis passée de quelques centaines d’euros variables à 15 000 euros de chiffre d’affaires en 2 mois. C’est fou comme les choses peuvent aller vite quand on est aligné avec ce que l’on fait !

 

Comment le Human Design a changé ta vie ?

Alors je suis Manifestor. C’est un type relativement rare en Human Design. Je me suis sentie toujours sentie différente, à part, pas normale. Grâce au HD, j’ai enfin pu me délester de tout cela. J’ai compris que cela venait de mon type, et que ce n’était ni bien, ni mal. Comme tous les types, le mien est parfait comme ça. 

Et connaître mon Human Design m’a aussi permis d’assumer le fait que j’ai un rôle à jouer, et que je n’ai pas besoin d’édulcorer mon discours pour plaire. J’ai le droit d’oser prendre ma place. 

Et j’ai une volonté naturelle à vouloir me battre. Mais j’ai appris à mener les bons combats grâce à mon design.  

Maintenant, j’accueille mes émotions, je ne peux pas faire l’impasse. Mais je ne leur donne plus de signification. C’est juste de l’énergie qui passe en moi. Et quand je suis prête – peu importe le temps que ça prend – je vais regarder mes pensées, et ce que cela dit de moi et de mon comportement.  

Tout cela est très libérateur !

As-tu connu des échecs ?

Oui plein ! Et j’adore ça ! 

Bien sûr, sur le moment, cela n’a rien d’agréable. Mais se sont tous mes échecs qui m’ont permis d’être là où j’en suis aujourd’hui pour mon plus grand bonheur. 

A titre d’exemple, je peux citer : l’abandon de ma prépa en école de commerce, des lancements pas terribles, préparer une offre pendant des mois pour finalement m’apercevoir au dernier moment que je n’ai pas envie de la vendre, des relations amoureuses, etc.

On parle souvent d’alignement, qu’aimerais-tu ajouter ?

L’alignement est un moteur très puissant. 

Il est directement relié au pouvoir de l’intention. 

Quand quelque chose bloque chez l’un·e entrepreneur·e que je coache, j’aime bien poser ces questions : 

  • Si l’argent n’était pas un sujet, qu’est-ce que tu ferais ? 
  • Comment tu le ferais ? 
  • Quelle était l’intention de départ avant d’y mettre une pression financière ?

 

Pourquoi as-tu voulu travailler avec Bazik ?

Je suis Bazik depuis un bon moment (podcast, Instagram, articles, etc.). 

J’aurai totalement pu être cliente du programme Ascension s’il avait existé au moment où je rencontrais les problématiques que l’on traite dedans. 

J’aime beaucoup l’énergie que tu dégages. Ton côté soft et harmonieux qui est très complémentaire avec ma personnalité. Je savais que ce serait super agréable de travailler avec toi. 

J’avais aussi envie de ne pas rester dans mon coin avec mon business, et de rentrer dans un monde stimulant. 

Et pour finir, les client·e·s de Bazik sont exactement les personnes avec qui j’aime travailler. Ce sont des personnes qui ont déjà un certain niveau de conscience, qui sont prêtes à s’investir et à prendre leur part de responsabilité dans la réussite du programme.

Tu peux aussi retrouver l’interview de Aude en vidéo, juste ici.

Privacy Settings
We use cookies to enhance your experience while using our website. If you are using our Services via a browser you can restrict, block or remove cookies through your web browser settings. We also use content and scripts from third parties that may use tracking technologies. You can selectively provide your consent below to allow such third party embeds. For complete information about the cookies we use, data we collect and how we process them, please check our Privacy Policy