Depuis que je suis coach pour femmes entrepreneures, j’ai le plaisir de constater que je n’ai pas besoin de forcer les choses ou de les provoquer. Au contraire, une succession d’opportunités se sont présentées à moi comme si tout cela était parfaitement logique. Je me laisse porter et tout se passe dans la fluidité. 

Si je peux te dire cela aujourd’hui, c’est parce que j’ai suivi un long chemin depuis la toute première entreprise que j’ai créé  il y a plus de sept ans. Cela n’a pas toujours été facile, mais des prises de conscience m’ont permis d’avancer et surtout de mettre en évidence deux choses. La première, c’est que la puissance féminine est trop peu exploitée, et la seconde, c’est que cette puissance est un véritable atout dans la vie, et tout particulièrement lorsque l’on entreprend. Puissance féminine et entrepreneuriat entretiennent un lien particulier, malgré les freins et les résistances que l’on peut rencontrer.

Quel lien entre la puissance et l’entrepreneuriat ?

La puissance féminine est quelque chose d’assez difficile à expliquer ou à définir, car elle est impalpable et peut prendre de nombreuses formes. Elle se manifeste de multiples façons.

Mais je dirais que la puissance féminine, c’est ce feu intérieur qui te porte. Celui qui t’anime au plus profond de toi, et qui peu importe les obstacles sur la route, te donne envie d’y aller parce que le message que tu veux diffuser est plus fort que la peur et le risque.

Et c’est justement lorsqu’une femme parvient à se libérer de toutes les étiquettes qu’on lui colle (femme, mère, épouse, ménagère, etc.) ou qu’on lui a collé, qu’elle peut exprimer sa pleine puissance. C’est aussi à ce moment qu’elle accepte de ne pas plaire à tout le monde

La puissance est en nous toutes. Mais peut-être que nous l’avons oublié, ou plutôt qu’on nous l’a fait oublié en nous enterrant sous une montagne de choses à gérer. Ainsi, nous n’avons pas le temps de nous questionner sur notre puissance.

Or, pour moi, cela se passe en deux étapes :

  1. avoir conscience que ta puissance est déjà en toi ;
  2. accepter de la montrer au monde. Cela implique d’être plus vulnérable parce que tu ouvres des brèches et des failles. Tu prends position, tu affirmes tes convictions.

Alors, j’ai envie de te dire une chose : Oses libérer ta puissance !

En libérant ta puissance féminine, tu arrêtes de te mettre des barrières. Tu fais ce qui est bon pour toi. Et si cela implique de te lancer dans l’entrepreneuriat tant mieux, mais ce n’est pas une obligation non plus.

En tout cas, si c’est ce dont tu as vraiment envie, accorde-toi la permission de le faire. 

Si tu es déjà entrepreneure, il est possible que le fait de brider ta puissance de manière consciente ou non, t’empêche d’avancer et de grandir. Je le vois souvent chez des super-femmes entrepreneures dont le projet fonctionne plutôt bien, mais qui n’osent pas passer à l’étape d’après, à sortir une offre différente ou à pratiquer des tarifs plus élevés.

Manifester ta puissance féminine, c’est non seulement te donner le courage de te lancer dans l’entrepreneuriat, mais aussi de ne te mettre aucune barrière.

Principaux freins à la puissance féminine

Je sais que ce n’est pas toujours simple à faire. Je vois tellement de femmes avec de super projets qui ne vont pas au bout ou qui s’auto-sabotent parce que le mari, les enfants, etc. Mais ce n’est pas normal de tout gérer !

Est-ce qu’un homme se demande vraiment s’il doit prioriser entre son travail et sa famille ?

Malheureusement, les principaux freins à la libération de la puissance féminine sont le conjoint et/ou l’entourage de manière générale. Et comme tu as l’impression que tu as besoin d’obtenir leur approbation, tu leur demandes leur avis en posant des questions comme “Est-ce que tu trouves ça bien que je me lance là-dedans ?”.

Pourtant, la réponse ne doit pas venir de l’extérieur. Elle est en toi. C’est toi qui sais ce qui est bien pour toi.

Il est essentiel de comprendre que tu as le pouvoir sur ta vie. C’est toi qui a le pouvoir de décider à qui tu laisses le volant.

Pour finir, je dirais que l’autre frein à la puissance féminine est la culpabilité. Les femmes ont pris cette terrible habitude de culpabiliser pour à peu près tout, et de se faire passer après tous les autres. Mais à quel moment tu investis sur toi ?!

Puissance féminine et entrepreneuriat sont donc indissociables. Décider d’entreprendre, c’est déjà manifester ta puissance. Et c’est génial ! Brille, rayonne, montre-nous qui tu es !

Privacy Settings
We use cookies to enhance your experience while using our website. If you are using our Services via a browser you can restrict, block or remove cookies through your web browser settings. We also use content and scripts from third parties that may use tracking technologies. You can selectively provide your consent below to allow such third party embeds. For complete information about the cookies we use, data we collect and how we process them, please check our Privacy Policy